Critique – F1 Spirit

Jean-Luc Augere Critiques, Critiques Rétro, Critiques Rétro - MSX 0 Comments

F1 Spirit
Développé par KONAMI
Publié par KONAMI
Disponible sur MSX

  • Descriptif:

F1 Spirit, développé et publié par Konami, est un jeu de course 1 ou 2 joueurs en scrolling verticale sorti exclusivement sur MSX en 1987, même si des clones sont sortis sur borne d’arcade (Chequered Flag 1988) et sur Master System (F1 spirit 1987) ainsi qu’une version Game Boy en 1991.

start_menu_bon format

La version originale sur MSX  est sortie sur cartouche dans laquelle était intégrée une puce SCC de Konami qui ajoutait 5 voies sonores aux 3 déjà existantes, ce qui apportait une richesse et une qualité sonore incomparable pour l’époque.

  • Objectif et structure du jeux:

Le jeu est composé de 21 circuits qui doivent être gagnés pour obtenir le générique de fin.

track_selection_bon format

  • Jouabilité:

Au commencement, juste 3 circuits sont disponibles : une course de stock car, une de rallye et une de formule 3. Le joueur doit terminer au moins dans les 10 premiers sur chaque tracé pour marquer des points et débloquer la course de F3000 et celle de l’endurance. Par contre, il lui faudra en marquer un certain nombre sur ces 5 premiers circuits pour débloquer les 16 circuits de formule 1 dans lesquels réflexes et timing seront nécessaires afin de l’emporter. En effet sur ces 5 premiers circuits, les voitures vont de plus en plus vite et cela nous sert d’initiation afin de pouvoir maîtriser les formule 1.

18 circuits sont donc débloquables en finissant dans les points, mais pour débloquer le dernier il faudra absolument avoir fini 1er sur les 20 circuits précédant.

track_selection2_bon format

Au total, c’est pas moins de 21 circuits qui sont disponibles, 16 de formule 1 et 5 autres pour affronter l’IA ou un ami avec le mode 2 joueurs local. Pour le 2 joueurs local, 2 modes sont disponibles :

  • mode championnat
  • mode face à face

Ce jeu apporte des composantes de simulation :

  • avant course avec la possibilité de choisir le poids de la carrosserie, la dureté des suspensions, la puissance moteur, la répartition du freinage et la configuration de la boite de vitesse

car_selectionbon format

brake_bonformat engine_bonformat suspension_bonformat vitesse_bonformat

  • pendant la course avec la gestion de la consommation essence et la gestion des dégâts.

race_bon format

Chaque course fait 4 tours et il faudra s’arrêter obligatoirement au moins une fois au garage pour faire le plein et réparer si besoin, car on peut se faire éliminer de la course si on tombe en panne d’essence.

Le nombre de voitures que l’on doit doubler évolue suivant les catégories de courses. Pour la formule 1, c’est 30 voitures, mais pour le stock car c’est 50. On passe donc notre temps à doubler des concurrents et cela justement nous contraint dans nos trajectoires. Même si les tracés des circuits changent et intègrent quelques virages pièges, la difficulté est surtout liée aux voitures que l’on double. Chaque collision pouvant nous endommager soit les pneus, les freins, le moteur ou même nous envoyer dans le décor, on fera tout le nécessaire pour les éviter. En plus chaque sortie de route nous fait perdre une unité de carburant, donc si on se plante 7 fois dans le même tour on tombe en panne d’essence.

  • Avis:

F1 Spirit est un jeu très agréable et empreint d’une bande sonore soignée aux petits oignons, Konami nous régalant toujours à ce niveau-là. Chaque type de course possède sa propre bande son. On notera cependant que pour les circuits de Formule 1, c’est toujours la même musique, ce qui est dommage car les 5 premiers circuits ont une identité sonore qui aurait pu être répartie sur toutes les courses. Au niveau jouabilité, le jeu est vraiment agréable et simple de prise en main. Le côté personnalisation de son véhicule est vraiment complet même si cela n’apportera pas de réels avantages durant la course.

Le mode 2 joueurs en écran divisé apporte beaucoup de plaisir et c’est avec ce mode de jeu que j’ai vraiment savouré ce titre, passant des heures et des heures à oublier l’objectif de la course pour le transformer en objectif de chasse en essayant d’éliminer mon ami de jeu, en lui fonçant dessus pour le faire sortir de la route et à mesure le faire tomber en panne d’essence. Cette gestion des dégâts et de carburant amène donc une profondeur supplémentaire exploitable à 2 joueurs où l’on peut oublier l’objectif premier pour s’en créer de nouveaux complètement fantaisistes mais très jouissifs.

Bref, une perle unique du genre.

2joueur_bonformat

load_screen_bonformat

100_chefdoeuvre

  • Points positifs:
    • Personnalisation
    • Gestion des dégâts et du carburant
    • Destruction des véhicules
    • Quantité et qualité des circuits
    • Bande sonore
    • Mode 2 joueurs
  • Points négatifs:
    • Répartition des musiques
    • Pas de réels avantages à configurer toutes les pièces

 

Bande-annonce d’un remake qui a été fait par des passionnés en 2008:


Partager cet article