Critique – Game Of Thrones: Episode 2 – The Lost Lords

Bruno Georget Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - iOs/Android, Critiques Nouveau - Microsoft, Critiques Nouveau - PC, Critiques Nouveau - Playstation 0 Comments

**** Cette critique fait suite au premier épisode de Game Of Thrones: Episode 1 – Iron From Ice (dont nous avons fait la critique). Si vous n’avez pas joué au premier épisode, ne lisez pas cette critique. Par contre je ne vais pas vendre les punchs et ruiner l’expérience pour vous mais plutôt vous donner mes impressions générales du 2e épisode.

 

Game Of Thrones: Episode 2 – The Lost Lords
Développé et publié par Telltale Games
Disponible sur PS4, PS3, One, 360, iOS, Android et PC (critiqué sur PS4)
17 ans et plus

 

 

Dès le commencement, Telltale nous met dans la peau du guerrier Asher Forrester. Dans le premier épisode, on se rappelle qu’il fut exilé pour avoir eu une liaison avec la fille du rival de son père. Cette fois-ci on le retrouve èrant à Yunkai avec son amie mercenaire, la très brutale Beskha. Nos deux personnages sont dans un bar avec un homme pour qui ils veulent une rançon – ils sont chasseurs de têtes. Leurs plans vont vite se faire saccager alors que des ennemis arriveront pour les tuer. On doit alors se battre, un bon début d’action bien ficelé. Asher semble être un enfoiré mais on a beaucoup de plaisir avec lui. J’espère que Beskha sera un personnage jouable dans les prochains épisodes, j’adore sa performance.

 

thrones-2015-02-03-18-55-54-93

 

Ensuite, on incarne un personnage important mais je ne veux pas ruiner l’histoire pour vous. Si je le fais, vous allez m’en vouloir. Un bon punch. Oui, dans le premier épisode, le punch arrive à la fin – dans celui-ci, il arrive au début! Bref, ce personnage aura des décisions importantes à prendre une fois rendu à Ironrath. Sa performance est l’une des meilleures de l’épisode.

 

Nous allons aussi retrouver Gared Tuttle qui se rend au mur. Au final, son histoire semble vraiment être la même que Jon Snow dans l’émission. On va se pratiquer à tirer à l’arc, se battre à l’épée et à lever des barils pesants. On veut faire de nous, un combattant pour le mur. Frostfinger, le grand commandant du mur, est un véritable grognon qui nous mettera à l’épreuve sans arrêt et contestera nos choix. On rencontre aussi nos nouveaux « amis ». Enfin, on doit faire des choix à savoir si on protège un ami ou un autre – pas facile d’arriver au mur. Tout le monde nous déteste. On a aussi des interractions avec Jon Snow. Sa performance est correcte mais sincèrement, je n’ai pas eu l’impression qu’elle servait à autre chose que du « star power ». Une chose que j’ai adoré par contre c’est de pouvoir me promener dans la cour et les racoins du fameux mur. On regarde la série, on l’adore – mais pouvoir se promener dans ces endroits mythiques c’est vraiment cool.

 

telltale-game-thrones-jon-snow-gared-tuttle

 

Puis on continue le récit de Mira Forrester qui est prise avec des décisions importantes et des situations intenses. Elle qui semblait avoir la situation la plus paisible au premier épisode semble s’enfoncer dans un gouffre interminable. On remarque évidemment le parallèle avec le personnage de Sansa Stark. J’aime où son histoire s’en va, on doit d’ailleurs faire des choix à savoir si l’on reste fidèle à Margeary Tyrell ou si on la trahis. Difficile!

 

Game of Thrones_20150212174323

 

Nous allons aussi assister à l’enterrement discuté dans le premier épisode. On essaie ici d’attirer la sympathie du public et de le faire pleurer mais malheureusement, ça ne fonctionne pas. La scène est longue et la chanson chantée par Talia Forrester était pénible à mon avis. Surtout avec ses paroles si précises, comme si c’était un résumé de ce qui s’est passé dans le premier épisode. On dirait une farce. J’aime mieux les chansons traditionnelles de Game Of Thrones comme The Rains Of Castamere.

 

talia

 

Bref, ce 2e épisode de la série est un peu plus varié que le premier, moins basé sur le dialogue. C’est un bon épisode. On reste captivé, c’est une fois de plus à l’image de la série… une longue mise-en-scène. Les événements commencent déjà à dérailler donc ça fait du bien. L’écriture est toujours très solide et efficace. Les problèmes graphiques du premier épisodes sont toujours présents mais moins fréquents. C’est une série que je recommande énormément. J’ai bien hâte de voir ce qu’il va se passer avec le personnage dont j’ai parlé au début de la critique. Présentement, il a toute mon attention!

 

Points positifs

 

+ Très bon script

+ Performance redoutable du nouveau personnage

+ Plus dynamique que le premier épisode

 

Points négatifs

 

– Textures bizarres

– Chanson de l’enterrement

– Moins de choix importants que le premier épisode

 


Partager cet article