Critique – Grow Home

Rétro Nouveau Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - PC 0 Comments

Alors que les branches triple A d’Ubisoft ont de la difficulté à produire des jeux de qualités et innovateurs, ses plus petits projets comme Child of Light et Soldats Inconnus sont eux porteurs d’un véritable vent de fraîcheur. Grow Home est le tout dernier de cette initiative, cette fois développé Ubisoft Reflections, le studio qui a développé Driver: San Francisco.

Grow Home
Développé et distribué par Ubisoft Reflections
Disponible sur PC

La prémisse de Grow Home est assez simple: Il faut aider B.U.D., un petit robot, à atteindre son vaisseau afin de retourner chez lui. Pour se faire, on doit aider une grande vigne grimpante à prendre des forces sur des îles volantes avoisinantes. Pour se faire, B.U.D. peut agripper sur n’importe quelle paroi. On contrôle ses mains individuellement en s’accrochant avec les gâchettes de gauche et droite. Une fois la mécanique maîtrisée, on nous introduit, les bourgeons qui permettent de créer des branches, des feuilles rebondissantes, un jetpack, une marguerite qui ralenti nos chutes et une feuille qu’on utilise comme deltaplane.

gh1
Et c’est exactement ce que j’ai le plus apprécié du jeu: me déplacer dans l’environnement. Le mouvement est très satisfaisant, la mécanique d’escalade nous donne une liberté qui n’a rien à envier d’un Assassin’s Creed et le sentiment de vertige est réel lorsque par un faux mouvement on est projeté dans une chute libre vers le sol. Heureusement, le monde est parsemé de téléporteurs qui nous permet de retrouver notre progrès rapidement. Grow Home est cependant un jeu d’exploration avant tout. On se sent vraiment comme le petit robot qui découvre un monde complètement étranger. On s’amuse à jouer avec la physique des différentes plantes extraterrestres et différents champignons tout en ramassant des cristaux qui augmentent la capacité de gaz de notre jetpack.

 

gh2

Ce n’est peut-être par pour tout le monde, mais l’esthétique très minimaliste qu’on choisit les développeurs m’a beaucoup plu. Les couleurs sont vibrantes et le monde qu’ils ont créé appelle vraiment le joueur à explorer chacun de ses recoins. Le monde ouvert fait pensé aux jeux de platformes 3D que l’on retrouve de moins en moins avec des secrets et des bonus à collecter un peu partout dans l’environnement. Il faut savoir que le jeu est cependant un peu court, on peut compter 2 heures environ pour le compléter, mais il reste encore plusieurs objets à collecter une fois terminé.

À 10$, Grow Home est définitivement à essayer. C’est rare qu’on ne peut pas trouver de comparatif à un jeu et c’est le cas pour celui-ci tellement ses idées sont nouvelles. J’espère qu’il verra le jour sur console bientôt!

rn4etoiles

Points positifs

+ Mécaniques innovantes
+ Un monde ouvert
+ Liberté donné au joueur
+ Pas d’intégration Uplay

Points négatifs

– Un peu court
– Quelques bugs de physique

Pour plus de vidéo sur le jeu, visitez le Twitch de Rétro Nouveau


Partager cet article