Critique – Heroes of the Storm (2e avis)

Philip Pavlin Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - PC 0 Comments

Nicholas Lachapelle a aussi fait la critique de ce titre, pour entendre son opinion, vous pouvez l’écouter dans l’épisode 23 du podcast.

Heroes of the Storm
Développé et publié par Blizzard Entertainment
Disponible sur Microsoft Windows, Mac OS
13 ans et plus

Le MOBA est aujourd’hui un classique. Le go-to genre pour les gens qui désirent se lancer dans un jeu compétitif d’équipe. Que l’un veuille y jouer une partie par soirée, ou à l’inverse, toute sa soirée; il désert le besoin. Toutefois, ce n’est que dans les dernières années que le genre a pris de l’ampleur et que plusieurs compagnies se font la course pour être en tête du marché. Heroes of the Storm (HotS) est l’un des plus récents dans le genre. Étant le nouveau bijoux de Blizzard, HotS monte doucement les rangs pour se tenir parmi les plus intéressants et les plus prometteurs dans le genre.

D’un point de vue d’histoire et de choix de personnages, on ne peut se le cacher; l’empire de Blizzard est assis sur un lore quasi-infini, laissant place à une quantité phénoménale de possibilités et de liens à faire entre les différents héros et terrains qu’ils choisissent d’utiliser. Bien que le jeu ne soit que dans sa première année de vie, le choix de héros est plus qu’acceptable, permettant une grande diversité dans le style de jeu et pour la metagame. Blizzard ne réinvente pas la roue ici, le joueur peut choisir un héro selon le rôle qu’il désire jouer: Assassin pour faire le plus de dommage à l’équipe adverse, Support pour aider ses cooéquippiers, Warrior qui désert le rôle du Tank et finalement Specialist qui s’occupe principalement de détruire les bâtiments/minions de l’équipe adverse.

Mais qu’est-ce qui fait que Heroes of the Storm mérite notre attention? C’est ici que l’expérience de Blizzard entre en jeu. HotS prend ce que l’on aime le plus du genre et le développe en quelque chose de plus accessible et plus rapide que ce que l’on est habitué d’avoir.

Image_01

La progression d’équipe:

Ici c’est l’équipe qui travail vers un but commun. Que l’un participe ou non au nettoyage des couloirs et à la récolte d’expérience, ce sont tous les joueurs de la même équipe qui gagnent de l’expérience commune. C’est un principe comme celui-ci qui permet entre autre, de limiter l’apparition de Héros pouvant trainer l’équipe à la victoire. C’est aussi grâce à un système de ce genre que l’on voit l’importance et l’émergeance du travail de groupe et surtout de stratégies pouvant surprendre l’équipe adverse.

Les combats de groupes:

Le jeu se range dans une catégorie où le travail d’équipe et les batailles de groupe sont cruciales pour sécuriser la victoire. Sans dire qu’ils ne sont pas présents dans les autres MOBAs, l’importance de ceux-ci dans HotS vient changer la dynamique et l’approche à avoir lorsqu’on y joue. Bien qu’il soit fortement recommandé d’amasser des points d’expérience tout au long de la partie, il peut être crucial de laisser un couloir libre pour le temps d’un combat, question de s’assurer d’avoir un équilibre lors des affrontements ou même l’avantage sur l’équipe adverse.

Image_02

Les mécaniques liées aux terrains:

L’un des points clefs de HotS est la variété des terrains de jeu, mais aussi les mécaniques qu’ils engendrent dans une partie. Chaque terrain apporte une nouvelle mécanique globale pour laquelle les deux équipes se battent. Chacun des sept différents niveaux apportent leurs propres complexités et styles de jeux, permettant aux joueurs de s’adapter en conséquences; que ce soit par leurs stratégies ou même du choix de leurs compositions de personnages. Une chose est certaine, ces mécaniques peuvent facilement mener une équipe à la victoire.

Image_04

Rejouabilité & Progression:

Heroes of the Storm permet au joueur un plaisir quasi infini. De par son choix de héros, mélangé avec le terrain dans lequel on joue, sans oublier les quêtes journalières allouées au joueur pour amasser du in-game currency; le plaisir est exponentiel, et on manque souvent de temps pour faire tout ce que l’on aimerait. Ceci est tout aussi vrai pour les différents types de parties. Les Quick Match servent de zone d’échauffement ou de parties moins sérieuses alors que les parties en mode Ranked permettent vraiment de développer la compétitivité entre les joueurs et surtout le pre-planning où le choix et la complémentarité des divers héros devient critiques.

Untitled-9

Heroes of the Storm est une réussite. Pour un jeu considéré comme étant assez nouveau; il réussit à trouver son propre style dans un genre émergeant et assez féroce. Bien qu’un plus grand choix de héros serait la bienvenue, le mélange entre le choix de personnage, le type de terrain et l’équipe adverse permet un e complexité agréable, tant d’un point de vue de divertissement que de compétition.  Attention, bien qu’il soit considéré comme étant l’un des MOBA les plus noob-friendly, il ne faut pas croire qu’il n’y pas place pour les pros.

 

rn4_5etoiles

+ Différentes mécaniques par niveaux
+ Complémentarité entre les Héros
+ Facilité d’accès / Parties rapides (+/- 25min)

– Besoin d’un roulement de nouveau héro plus rapide
– Aucune mécanique d’abandon

 

 


Partager cet article