Critique : Lifeline

Le Jeanbart Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - iOs/Android 0 Comments

Lifeline
Développé par : 3 Minute Games
Publié par : 3 Minute Games
Disponible sur : iOS, Android
Coté : Pour tous

J’étais tranquillement assis à mon bureau quand j’aperçus les 2 notifications de messages de la part de Taylor. Il venait encore d’entendre cet étrange bruit et me demandait conseil : devait-il se risquer et aller voir d’où ça provenait ou ne pas s’en soucier et continuer ses recherches? J’ai hésité pendant quelques secondes, puis j’ai pris ma décision : Taylor n’irait pas voir, au risque de passer à côté d’une potentielle découverte.

Taylor, c’est cet étudiant avec qui je communique. Un étudiant ordinaire, dans une situation hors du commun. Il était à bord d’une navette spatiale qui s’est écrasée sur une lune et il semble en être le seul survivant. En fait je dis « il », mais à bien y penser, peut-être que Taylor est une « elle ». Je n’ai aucun moyen de le savoir parce que nos communications s’effectuent par texte seulement.

Taylor est aussi le protagoniste de Lifeline, une fiction interactive, non sans rappeler les livres dont vous êtes le héros de mon enfance. Dès nos premiers échanges, il est clair que je suis la seule personne en mesure de l’aider. Que ce soit pour lui remonter le moral ou pour le guider dans son aventure, 2 choix de réponses me sont toujours présentés et le destin de Taylor est affecté par mes décisions. Avec un jeu basé à 100% sur le texte, la qualité d’écriture est essentielle à l’immersion et je dois avouer que le pari est réussi ici pour Dave Justus, l’écrivain derrière Fables: The Wolf Among Us.  Le caractère et l’humour de Taylor ont immédiatement créé un lien entre nous deux et je me suis même surpris à attendre le prochain message avec une certaine curiosité. Car attente il y a. Le jeu se déroulant en temps réel,  si Taylor dit qu’il doit dormir ou qu’il part en exploration, vous n’aurez pas de nouvelles de lui durant quelques heures.

Lifeline-1

Au début, ça m’a agacé, parce que je suis du genre à mettre le nez dans un livre et en sortir quand mes yeux n’arrivent plus à rester ouverts. Mais après 3-4 conversations, le tempo se fait apprécier et on comprend qu’il faut prendre Lifeline de façon passive, comme si l’aventure était vraie. Le fait qu’on reçoive les communications sous forme de notifications sur notre mobile aide beaucoup au réalisme. On peut répondre à même ces dernières sans avoir à ouvrir l’app et c’est même possible d’y « jouer » sur la Apple Watch.

lifelinenotification

Bien sûr, certains choix que vous ferez ne seront pas les bons et mèneront ultimement à la mort de Taylor. La première fois que ça m’est arrivé, j’étais en colère contre moi-même. Il comptait sur moi et je l’avais laissé tomber. Suite à l’échec, il est possible de recommencer du début ou de n’importe quel point par lequel vous êtes passé dans l’histoire. Malheureusement, ce système a eu pour effet de diminuer le réalisme et l’intérêt que j’avais pour Taylor.

lifelinewatch

Lifeline n’est pas un jeu parfait, mais c’est un type de jeu en temps réel qui risque de faire des petits et qui semble encore plus approprié avec la prolifération des montres intelligentes. Dans un monde où les jeux se battent pour garder notre attention, ce type d’expérience se déroulant sur une période de quelques jours est idéale pour les plateformes mobiles.

rn4etoiles

Points positifs

+ écriture impeccable

+ déroulement en temps réel ajoute à l’immersion

+ jouabilité à même les notifications ou sur Apple Watch

 

Points négatifs

– système de rejouabilité nous fait décrocher


Partager cet article