Critique – Massive Chalice

Mario J. Ramos Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - PC 0 Comments

Massive Chalice
Publié et développé par Double Fine Productions
Pour adolescents

Massive Chalice est un jeu de stratégie tour par tour en vue isométrique qui incorpore également des éléments de gestion d’un royaume.

Vous êtes immortel et vous devez gérer un royaume. Vous avez la tâche d’assurer la pérennité de ce royaume en le défendant contre le Cadence, une armée de monstres maléfique. Vous disposez d’une arme ultime contre le Cadence, le Massive Chalice, mais son pouvoir a besoin de charger pendant 300 ans. Pendant ce temps, vous devez défendre votre royaume avec la bonne vieille méthode de faire des bébés qui deviendront des soldats.

La jouabilité se décline vraiment en deux phases qui alternent. Une phase de gestion où on peut construire des forts, rechercher de meilleures armes, armures, technologies, etc., mais surtout où on prépare le futur de son royaume en appointant des régents et leur partenaire (dans le but qu’ils procréent) pour établir des lignées qui, espérons-le, dureront des décennies. Les personnages de départ sont aléatoires et possèdent différentes caractéristiques, positives et négatives, qui se transmettent génétiquement dans leurs descendants. Il est donc important de comparer les personnages et faire les bons choix. Malheureusement, l’interface n’est pas toujours intuitive et comparer les caractéristiques des personnages devient par moment laborieux.

Massive_Chalice1

Les éléments de stratégie dans la phase de gestion sont intéressants. On peut appointer un personnage comme régent d’un fort (donc procréateur) ou dans un rôle qui lui permettra d’entraîner des recrues qui ne sont pas encore en âge de combattre. Évidemment, vous voudrez appointer des personnages de haut niveau dans ces rôles, mais ce faisant, ils ne sont pas disponibles dans les phases de combats. Aussi, certains personnages sont plus fertiles que d’autres et d’autres possèdent des traits génétiques négatifs que vous voudrez éradiquer en les accouplant avec des personnages aux traits génétiques contraires. Dans cette phase du jeu, il y a également des éléments de choix narratifs aléatoires sous forme de textes qui nous présentent une situation à choix de réponses. Le résultat peut être positif (une récompense) ou négatif (un héros meurt, par exemple), mais la plupart du temps, le résultat a peu d’incidence sur la partie.

Il existe trois classes grandes de combattants qui sont également (étrangement) déterminées par leur génétique. Il faut donc s’assurer également de créer une armée diversifiée quand on accouple des personnages. Il est aussi possible que les régents enfantent des classes hybrides.

Massive_Chalice3

Après une phase de gestion, il faut faire avancer la ligne du temps. Les années passent en secondes. Les recherches technologiques progressent (une à la fois) et les régents ont des enfants qui deviennent des recrues jusqu’à l’âge de maturité pour pouvoir combattre ou procréer à leur tour. À un certain âge, les personnages meurent également de vieillesse. La ligne du temps s’arrête d’elle-même quand il y a une invasion des Cadence dans une ou plusieurs régions. On peut choisir de défendre ou d’ignorer l’attaque. Si on perd un combat dans une région trois fois (ignorer une attaque compte comme une défaite), la région est définitivement perdue aux mains de l’ennemie.

Massive_Chalice4

Dans la phase combat, on doit choisir d’abord nos combattants, jusqu’à un maximum de cinq. On se retrouve dans un environnement en vue isométrique où il faut user de stratégie pour éradiquer tous les ennemis. L’intelligence artificielle des ennemies est forte, alors il faut être extrêmement prudent et utiliser au maximum les avantages de chacune des classes de combattants. Certains ennemis ont des habiletés très puissantes, tel que faire vieillir rapidement un personnage ou devenir pratiquement invincible pendant un tour complet.

Massive_Chalice2

Massive Chalice est un jeu difficile, mais pas toujours pour les bonnes raisons. En fait, il y a un problème de balancement. Faire des mauvais choix au début du jeu, ou perdre les premières batailles peut s’avérer fatale pour le reste de la partie. La difficulté des ennemis grimpe en flèche et il devient quasi impossible de rattraper la partie. J’ai perdu les premiers combats du jeu et mes soldats sont morts. Pour en créer, il faut faire avancer la ligne du temps, ce qui amène de nouvelles phases de combats toujours plus difficiles avec toujours de nouvelles recrues qui ne sont pas au niveau. On peut aussi par inadvertance faire complètement disparaître une classe de combattant tôt du jeu si de mauvais matchs génétiques sont faits. Ceci, dans le mode le plus facile du jeu.

En somme, Massive Chalice reste un jeu plutôt amusant, il est facile de passer des heures à gérer le royaume et essayer de trouver les meilleurs matchs pour produire des lignées fortes. C’est un jeu rempli de bonnes idées et j’espère que les développeurs travaillent sur une suite où certaines de ces idées pourront être peaufinées. Les graphismes de Massive Chalice ont un certain charme, mais tout le reste du jeu, ça manque de finition.

rn3etoiles

Points positifs
+ Gérer les lignées et traits génétiques, un concept original
+ Combat simple, mais efficace

Points négatifs
– Interface peu intuitive
– Trop difficile de rattraper un mauvais début
– L’ensemble du jeu manque de peaufinement


Partager cet article