Critique – Nier Automata

Mat Bennett Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - Playstation, Uncategorized 1 Comment

Nier Automata
Éditeur : Square Enix
Développeur : Platinum Games
PS4/PC
Mature 17 +

J’étais à mis-chemin dans Nier Automata et j’étais déjà convaincu que j’avais quelque chose de spécial entre les mains. Dans une industrie où les limitations techniques sont constamment repoussées, rares sont les jeux comme ce dernier qui ne se contentent pas de livrer une expérience esthétiquement agréable, mais qui challengent aussi notre perception du jeu vidéo comme médium artistique. Des jeux de la trempe de Nier Automata, ça arrive une fois ou deux par génération de console.

ss_02d2f3f2b7b7add8e6ad50d6b9325d05fa1d7bc7
Étant un très grand fan du Nier original, j’avoue avoir été très sceptique lorsque la suite a été annoncée. J’étais curieux quand même, mais je trouvais que tout avait été dit dans le premier et je craignais une suite avec beaucoup de style, mais aucune substance. Je n’ai pas, mais vraiment pas été déçu. Automata est probablement une des meilleures suite de jeu vidéo. Tous les éléments de l’original qui nécessitaient plus de poli ont été améliorés. Les thèmes abordés sont à la fois nouveaux et familiers. L’ambiance particulière de ce monde est définitivement une continuité de ce qu’on avait vécu dans le premier Nier. Par contre, ce n’est vraiment pas nécessaire d’avoir joué à l’original pour profiter de la suite. Il y a certains liens qui seront évidents pour les fans, mais c’est une expérience qui se tient d’elle même.

 
Nier-Automata-7

Le gameplay qui est maintenant rapide et dynamique est l’un des principaux aspects qui ont été améliorés. On voit définitivement l’implication de Platinum Games qui livrent une de leur plus belle réussite. Les modes de jeux se réinventent constamment en plus. Le jeu est principalement un action-RPG en 3
e personne, mais deviendra de temps en temps un 2.5D platformer ou même un arcade shmup. Ça rend l’expérience rafraîchissante tout en évitant le piège de la répétition dans un hack’n slash. Les séquences et environnements sont en plus ponctués d’une trame sonore qui évoque parfaitement les sentiments que le jeu veut nous transmettre. Je pèse mes mots, mais comme l’original, Automata a l’une des trames sonores les plus mémorables de l’histoire du jeu vidéo.

nier-automata-screen-02-us-03dec16

La narration de son coté est définitivement l’une des plus grosses forces du jeu. C’est une structure non-conventionnelle qui permet d’explorer les différents points de vue des trois principaux protagonistes. Je vous avertis, n’arrêtez pas votre partie après avoir vu le générique une seule fois. Ça serait bien dommage, car ça représente environ 25% du scénario et vous auriez manqué l’essentiel du jeu. Poursuivre votre partie après n’est pas une simple New Game + mais bien le chapitre suivant de l’histoire. C’est un excellent moyen que le créateur Yoko Taro a utilisé pour manipuler les attentes du joueur et nous livrer une expérience surprenante et complexe. Il y 5 finales principales pour voir la conclusion ultime. La dernière séquence (la fin « E ») est une conclusion comme on en voit rarement. Sans trop en révéler, cette portion utilise des visuels minimalistes et un gameplay très simple mais réussit à livrer une des expériences les plus engageante que j’ai jamais joué. Clairement un tour de force.

Nier-Automata-5-1

Le monde est ouvert à l’exploration et est parsemé de NPCs à rencontrer et de side-quests à compléter. Ce n’est pas aussi vaste qu’un sandbox traditionnel, mais j’ai trouvé que c’était une taille idéale pour nous garder engager dans le scénario principal tout en ayant d’autres tâches à accomplir. C’est embêtant d’écrire sur Nier Automata, car je peux continuer à commenter chaque aspect du jeu comme une critique conventionnelle, mais ça ne lui fera pas justice. Chacun de ses éléments sont excellents pris à part, mais c’est lorsque tous sont réunis ensemble que cette symphonie prend tout son sens.

NieR-Automata-TpGS-17-Gameplay

C’est clair que je ne peux recommander Nier Automata à tout le monde. Aucun jeu ne fera jamais l’unanimité et je peux comprendre que son style ne s’adresse pas à tous. Pour ce qui est de mon appréciation personnelle par contre, cette expérience a été pour moi un chef-d’œuvre qui a marqué ma carrière de gamer comme ça a rarement été le cas et je ne peux faire autrement que lui donner une note parfaite. Si j’avais un point négatif à donner à Nier Automata, c’est que lorsque je l’ai complété, ça m’a enlevé le goût de jouer à d’autres jeux, car le reste m’apparaissait futile. 

rn5etoiles


Partager cet article

  • sylvain tremblay

    J’ai jouer la démo .question il deviens dur le jeu ou pas trop