Critique – Nights of Azure

Tanya Moore Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - PC, Critiques Nouveau - Playstation, Uncategorized 0 Comments

Nights of Azure
Éditeur : Koei Tecmo Holdings
Développeur : Gust
PS4, PS Vita, PS3, Microsoft Windows
13 ans et plus

Avez-vous déjà commencé un jeu parce que celui-ci ressemble au style de gaming que vous aimez, mais que finalement ce n’est pas le cas et que en plus il vous déçoit ? Que vous voulez tout de même le finir, parce qu’il a quand même piqué votre curiosité et que pendant que vous y jouez, vous vous demandez pourquoi vous perdez ce temps-là de votre vie à y jouer ?

Et bien, c’est exactement cette expérience que j’ai vécue en jouant à Nights of Azure. Ma critique sera courte, car en fait, il n’y a pas grand-chose à dire concernant ce jeu.

Night of Azure_1

Le jeu s’annonce comme étant un JRPG, alors qu’en fait il est plus un  « beat ‘em all » non assumé. Le but est d’avancer dans les tableaux pour vaincre les démons et sauver le monde de la nuit éternelle. Les tableaux sont vides, il n’y que peu d’ennemis sur notre passage, ce qui rend le « level up » plus lent que nécessaire.

Night of Azure_4

Les combats, eux, sont beaucoup trop faciles. Ne vous cassez pas la tête à essayer de faire des combos et attaques spéciales, il n’y a pas vraiment possibilité de le faire. Vous n’avez qu’à peser en répétition sur les boutons sans réfléchir et vous vaincrez tous vos ennemis… ou presque.

Night of Azure_5

Quoique le jeu et les combats sont excessivement faciles et sans défi, le boss de fin, lui, est une toute autre paire de manche. Son niveau de difficulté est tellement élevé que cela en devient frustrant. Si la difficulté du jeu était faite de façon graduelle tout au long de l’histoire, cela aurait passé. Mais là, l’écart entre la facilité des combats durant les tableaux et la difficulté à combattre le boss de fin est si grande que cela en est ridicule.

Night of Azure_6

Pour l’histoire, je vous la résume en 4 mots : fan service de type yuri. Deux jeunes femmes – dont leur poitrine protubérante a plus d’animation et de mouvements que le reste de leur corps durant les cinématiques – doivent vaincre la nuit éternelle pour que le jour puisse enfin apparaître.

Night of Azure_8

En bref, ne perdez pas 20 heures de votre vie à y jouer.

rn1etoiles

Négatif

– Trop grand écart de niveau de difficulté entre les tableaux et le boss de fin

– Les tableaux sont vides, pas assez d’ennemis

– Nights of Azure.


Partager cet article