Critique – The Order 1886

Rétro Nouveau Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - Playstation 0 Comments

The Order 1886
Développé par Ready At Dawn
Publié par Sony Computer Entertainment
Disponible sur PS4

Bruno Georget a également critiqué ce jeu dans l’épisode 18.

Un mois après sa sortie controversée, voici le temps de revisiter The Order 1886, ce shooter exclusif à la PS4. Est-ce que les critiques avaient raison d’être si dures ? Voici ce que j’en ai pensé.

 

Capture d’écran 2015-03-18 à 17.17.26

Premier constat, on sent que Playstation se cherche un Gears of War en The Order. Les deux ont sensiblement le même rythme : le personnage principal marche avec le doigt dans l’oreille, section de combat, on rince et on recommence. Honnêtement difficile de ne pas voir les différences, surtout que malheureusement, le jeu ne fait pas grand-chose pour se différencier de son compétiteur qui lui est sorti il y a huit ans. C’est un shooter basé sur la couverture des plus classiques et outre le fusil à thermite (on lance de la termite pour ensuite l’embraser), on y retrouve pas un arsenal digne de Nikola Tesla comme on nous faisait miroiter avant la sortie du jeu.

Capture d’écran 2015-03-18 à 17.20.31

C’est cependant ces personnages historiques mis dans un contexte steampunk passéo- futuriste qui m’ont vraiment engagé dans le récit. The Order fait référence à l’ordre des chevaliers de la table ronde alors qu’on incarne le chevalier Ghalahad qui en compagnie de Sir Perceval , Lady Igraine (la mère du Roi Arthur) et le Marquis de la Fayette (de la Révolution Française) tentent d’éteindre une rébellion à Londres tout en protégeant la ville d’une infestation de Loup-Garous. Les histoires de lycantropes ont été faites et surfaites, mais le contexte historique rend l’histoire captivante. Ils arrivent aussi à contamment introduire de nouveaux personnages et de nouveaux rebondissement qui rend le récit captivant jusqu’à la fin.

Capture d’écran 2015-03-18 à 17.21.50

 

Sans grosse surprise, le jeu est simplement superbe : sans doute un des plus beaux jeux sur le marché. Cependant, l’énergie mise sur sa qualité visuelle n’a pas été mise sur sa jouabilité qui reste très linéaire. On arrive toute fois pas à atteindre les scènes époustouflantes de la série Uncharted. Cela dit, ça ne m’a pas dérangé. Pas pire qu’un Heavy Rain ou un jeu de Telltale, on a des séquences d’action en QTE, simplement pas de choix de dialogues. J’ai vu The Order 1886 presque comme une série télé séparée en 15 différents chapitres qui a su me captiver jusqu’à la fin. Les séquences de combat comme les cinématiques sont engageantes, le gros problème: les sections forcées où l’on doit rester dans l’ombre et où une erreur nous fait reprendre à un checkpoint. Heureusement, elles sont courtes et n’arrivent que deux fois dans le jeu. Un autre problème incompréhensible en 2015: les audiologs que l’on récupère ne sont qu’écoutable dans le menu alors que le jeu est sur pause.

 

Capture d’écran 2015-03-18 à 17.22.43

The Order 1886 est difficilement recommandable, mais je suis tout de même très satisfait de mon expérience. L’univers qu’il arrive à présenter est franchement fascinant et le jeu se termine juste à temps pour mettre la table pour une suite. Ce deuxième jeu sera peut-être ce que Among Thieves aura été à Drake’s Fortune et je mentirais si je disais que je ne suis pas excité de voir ce qui s’en vient pour cette nouvelle franchise.

Points positifs

+ Visuellement superbe
+ Univers et personnages
+ Juste la bonne durée (7-8h)

Points négatifs
– Rien de neuf
– Très linéaire
– Manque de rejouablité


Partager cet article