Critique – Ultimate Fighter

Mat Bennett Critiques, Critiques Rétro, Critiques Rétro - Nintendo 0 Comments

Ultimate Fighter
Développé par : Culture Brain
Publié par : Culture Brain (1994)
Disponible sur : SNES

Qu’est-ce qui s’est passé Culture Brain? T’avais une bonne franchise avec un potentiel d’originalité. T’avais juste à améliorer certains éléments et construire à l’entour de ce qui était déjà là et on aurait eu une belle suite 16 bits d’Hiryu no Ken. T’a préféré à la place publier une version délavée, courte et mal programmée qui est vraiment juste «cheap». Après l’agréable surprise qu’à été pour moi Flying Warriors, je me forçais presque à apprécier certains éléments d’Ultimate Fighter. À un moment donné, un gars se tanne d’essayer de se convaincre avec des: «C’est pas si pire…» et accepte que c’est une cause perdue.

uf1

On se fait encore présenter le même genre d’histoire que dans Flying Warriors. Un méchant démon de la dark dimension se réveille et… et puis rien, c’est juste ça. Il n’y a aucun développement. Rick va juste d’un endroit à un autre pour participer à des tournois d’arts martiaux parce que le méchant va s’inscrire à un tournoi pour…? Pour rien. Ça fait aucun sens. Le tout est raconté par des séquences de dialogue mal écrites avec une image stagnante de deux personnages qui se parlent. Le scénario était déjà pas une force dans Flying Warriors mais ils ont réussit à faire reculer encore cet aspect. En plus le jeu est extrêmement court avec seulement 5 chapitres. Sa longévité repose presque uniquement sur son gameplay frustrant avec un framerate saccadé qui vous fera recommencer les tableaux à plusieurs reprises.

uf3

Les sections sidescroller/beat’em up sont de retour mais sont réduites à leur plus simple expression. Il n’y a plus d’exploration, on va juste de gauche à droite. Il n’y a plus de platforming non plus, juste du combat peu inspirant. Un rare aspect amélioré par Ultimate Fighter est la variété des mouvements qu’on peut exécuter. Ça permet de diversifier le répertoire des coups pour les sections beat’em up mais en bout de ligne, ça donne rien. C’est plus efficace de juste tapocher le boutton “B” pour donner des coups de pied sur place sur les ennemis qui viennent se foutres devant nous par eux-même. Les éléments RPG sont aussi complètement effacés. On ne gagne plus de points d’expérience ni d’argent pour acheter des items. Dans un éclair de génie évident, Culture Brain a décidé de remplacer tout ça par une accumulation de «Score», qui à ma connaissance sert à … RIEN.

uf2

Le pire aspect de ce jeu est ce qu’ils ont fait avec le mode duel qui se déroule encore quand on affronte un ennemi 1 à 1. Il y a quatre façons de jouer ces séquences cette fois-ci. Si on démarre le jeu en mode «Fighting», les duels auront un gameplay en temps réel qui cherche à imiter faiblement un genre de Street Fighter mais qui a une détection de coups complètement médiocre. C’est frustrant et presque impossible. À un certain moment, j’ai été projeté à l’autre bout de l’écran, mon adversaire continuait à frapper dans le vide et il me blessait encore. En mode «Expert», on retrouve le mode original de Flying Warriors avec les points faibles à bloquer ou attaquer et c’est pas mal mieux. En progressant dans le jeu par contre, la rapidité d’exécution devient très difficile. Certains coups ne peuvent pas être bloqués et la difficulté du temps de réaction est extrêmement frustrante. Il y a aussi le mode «Animation» qui rend les duels en combats tours par tours de style RPG. Ce mode n’a aucune substance. C’est facile et vraiment plate. Finalement, le mode «Animation» permet de sélectionner «Auto-Battle» qui déclanche un combat automatique que Rick va toujours gagner. Rendu-là, on est mieux de juste pas jouer. On dirait qu’ils se sont rendu compte que c’était vraiment mauvait comme gameplay et qu’ils ont voulu fournir une alternative de dernière minute pour passer facilement ces séquences.

uf4

Ultimate Fighter est une déception totale. C’est d’autant plus frustrant quand on sait qu’il y a un bon potentiel gaspillé dans cette catastrophe. Je pense que je vais recommencer une partie de Flying Warriors pour m’enlever ce goût amère qui perdure depuis que j’ai arrêté de jouer à Ultimate Fighter. Pis la pochette est super laide en plus.

rn1_5etoiles

Points Négatifs

  • Un framerate saccadé et une détection des coups extrêmement mauvaise
  • La disparition de l’exploration et des éléments RPGs
  • Le gameplay des duels est frustrant et bâclé
  • Un histoire courte, plate et mal racontée

Points Positifs

  • C’est quand même jouable
  • L’arbitre qui compte les KOs est pas mal drôle   

Partager cet article