Until_Dawn_Review_HungryGeeks-9

Critique – Until Dawn

Tanya Moore Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - Playstation

Until Dawn
Éditeur : Sony Computer Entretainment
Développeur : Supremassive Games
PS4
Mature 18 ans et plus

Nous sommes en plein hiver, sur le mont Washington, et la nuit est tombée. Deux sœurs jumelles ont disparu l’année passée à même date et on se retrouve entre amis pour honorer leur mémoire. C’est dans cette ambiance sombre et isolée du reste du monde que Until Dawn nous amène. Et je vous le dit, les concepteurs du jeu ont bien réussi leur mandat.

Until_Dawn1

Dans le développement de l’histoire, le jeu utilise le concept de l’effet papillon. Cette théorie qui explique qu’un simple battement d’aile d’un papillon sur un continent peut enclencher une tempête dans un autre. Certaines de nos actions vont influencer l’histoire, que ce soit des petits gestes anodins ou encore des décisions plus drastiques, comme de décider qui doit vivre ou mourir. J’ai vraiment adoré découvrir comment chacune de mes actions influençait l’histoire.

L’ambiance sonore est bien dosée. Une petite musique dramatique qui fait monter l’adrénaline, les petits sons de la nature et même les silences sont tous très bien placés. Chaque musique, chaque petit bruit est là pour une raison et, grâce à eux, l’immersion dans l’histoire est rapide. Après à peine 5 minutes de jeu, j’étais complètement absorbée par cet univers.

Until_Dawn3

Les graphismes sont bien réalisés et réalistes, l’animation des visages, des mouvements de corps et même de la nature sont tous plus naturels les uns que les autres. Si ce n’était pas du fait que l’on doit diriger les personnages et faire des choix par rapport à certaines situations, il serait facile d’oublier que c’est un jeu et de penser que l’on regarde un film.

D’ailleurs le jeu est parfait pour une petite soirée de frayeur à deux. Un qui dirige et l’autre qui regarde. Je vous garantis que même si vous n’êtes que le spectateur, l’immersion est tout aussi efficace.

Until_Dawn6

Le gros défaut de Until Dawn c’est au niveau des chapitres. Le jeu est séparé en plusieurs chapitres et lorsque nous commençons un nouveau chapitre, il y a toujours un petit résumé de ce qui s’est passé précédemment. Même si vous faites cinq chapitres l’un après l’autre dans la même journée, vous aurez cinq résumés des actions précédentes. Ce qui est un peu redondant et, malheureusement, c’est le seul élément qui coupe l’effet d’immersion. Il aurait été préférable que le résumé apparaisse seulement lorsque l’on recommence à jouer.

Until_Dawn2

La durée de vie de Until Dawn n’est ni trop courte ni trop longue. Cela dépend bien évidemment du joueur. Si vous n’êtes pas du genre à stresser et à faire le saut souvent, même dans les suspenses les plus intenses, vous le finirez beaucoup plus rapidement. Si vous êtes comme moi et qu’il peut être facile de vous faire faire le saut quand tous les éléments sont bien placés pour, il se peut que vous deviez prendre des pauses aux 15 minutes pour vous calmer de l’adrénaline et du stress que le jeu vous cause. Mais prenez le temps de le savourer sous toutes ses coutures, il en vaut la peine.

Until_Dawn5

Le seul regret que j’ai par rapport à Until Dawn, c’est qu’il n’est pas disponible en réalité virtuelle. Il aurait été parfait pour ce genre de plateforme.

rn4_5etoiles

Points positifs:
– L’ambiance sonore
– L’ambiance visuelle
– L’histoire

Points négatifs

– Les résumés à chaque fin de chapitre
– Il n’est pas disponible en VR


Partager cet article