Critique – Destructor au ColecoVision

Simon Lahaye Critiques, Critiques Rétro, Critiques Rétro - ColecoVision 1 Comment

destructor boite destructor titre

Destructor a été produit et publié par Coleco en 1985. Il s’agit d’un jeu de course à monde ouvert. Le module d’expansion numéro deux (le volant) est requis pour y jouer sur le ColecoVision. J’aime à croire qu’il s’agit d’un ancêtre très lointain de la série Grand Theft Auto.

destructor image manuel tarkus

 

Le jeu nous place au volant d’un bolide qu’on pourrait décrire comme le croisement entre un camion et un insecte qui rappelle vaguement la pochette de l’album Tarkus par Emerson Lake and Palmer.

destructor gif 1 destructor gif 2

 

Notre mission est d’exploiter les ressources minérales de la cité d’Araknids sur la planète Arthros. Celle-ci est peuplée d’étranges créatures insectiformes mécaniques.
L’intérêt de Destructor est sa grande liberté de mouvement et son monde vaste à explorer. Les tableaux sont générés aléatoirement, ce qui prolonge la durée de vie du jeu. Un petit radar en haut de l’écran permet de s’orienter. Les contrôles sont bien calibrés, la jouabilité est excellente. Juste se promener avec son bolide sans but précis est amusant. Celui-ci peut foncer dans les murs sans dommage, mais une chute dans un lac d’acide entraîne une mort instantanément. Le jeu procure le sentiment de n’être qu’un maillon de la chaîne alimentaire d’un écosystème bizarre et sans merci. Trop d’imprudence et de cupidité peuvent nous faire passer rapidement du statut de prédateur à celui de proie.

destructor 1 destructor vaisseau 1
Le jeu présente une faible variété dans les ennemis. À la base de la chaîne alimentaire se trouvent les Krystaloids. Ceux-ci font leur apparition en groupes. Attraper un Krystaloid le transforme en cristal scintillant. Rapporter le nombre prescrit de cristaux à son vaisseau permet de passer au tableau suivant. Les Krystaloids sont inoffensifs.
Il faut en revanche prendre garde aux Insektoids. Semblables à des scarabées noirs, ceux-ci sont affamés et mangent tout ce qu’ils attrapent, y compris notre bolide. On peut éliminer un Insektoids en lui lançant un cristal scintillant ou en l’écrasant avec. Cette manœuvre entraîne la disparition de l’Insektoid et du cristal.

destructor teleporteur
Destructor est le roi des Insektoids. Sa position est indiquée par un carré noir sur le radar. On l’entend dévorer des Krystaloids même lorsqu’il est à l’extérieur de l’écran. Chose unique pour l’époque, l’intelligence artificielle qui l’anime est assez dégourdie. Il vous pourchasse, mais il sait aussi vous attendre patiemment à l’entrée de votre vaisseau. Destructor a son cri particulier, une version mécanique de la cascabelle du crotale.

 
Face au Destructor, la seule option est la fuite. On peut gagner du temps en lui bloquant le chemin avec des cristaux inertes ou en le paralysant temporairement avec un cristal scintillant. Destructor pond aussi des œufs. Détruire ceux-ci avec un cristal scintillant retarde l’apparition d’un Destructor additionnel.

destructor oeuf
On rencontre parfois un carré marqué d’un « T ». Il s’agit d’un téléporteur qui permet de voyager rapidement jusqu’à son vaisseau. On peut ensuite l’utiliser à nouveau pour voyager de son vaisseau jusqu’à l’emplacement du dernier téléporteur rencontré. Cela est très utile pour transporter rapidement et efficacement des cristaux éloignés.

 

destructor nuit 1 destructor nuit 2 destructor nuit 3
Certains tableaux du jeu sont sombres. Il faut alors avancer à tâtons. Se buter à un mur produit un bref flash lumineux où l’environnement apparaît comme un négatif photographique. Heureusement, les lacs d’acide sont visibles et les Krystaloids émettent de la lumière. Il peut être assez inquiétant d’entendre les sons de Destructor tout en progressant dans l’obscuri…

 

rn4etoiles

 

destructor_beauty_shot
En espérant que plus de gens s’intéresseraient à Destructor en version pour contrôles standards, Team Pixelboy a réalisé une adaptation du jeu en 2010. J’ai été très excité d’apprendre que cette version de Destructor figurait dans les jeux inclus sur la ColecoVision Flashback! À mon avis, ce jeu à lui seul en justifie l’achat.

colecoFlashBackBox
Le ColecoVision Flashback est censé sortir en magasin pour octobre 2014 au coût d’environ 40 $. En voici la critique! 
En attendant, je vous laisse sur cette photo de moi qui joue au Destructor original en 1985.

Turbo

 

 

 

 

 

 

 


Partager cet article