Opinion: Ce que pourrait être The Legend of Zelda en télésérie

Mario J. Ramos Blogue 0 Comments

Il y a quelques semaines, la nouvelle est sortie qu’une série “live-action” de The Legend of Zelda serait en développement par Netflix. Les sites de nouvelles insistaient sur le fait que tout serait encore en “early talks”, c’est-à-dire que rien n’est signé, ni certain. Cependant, l’idée était décrite comme un “Game of Thrones pour toute la famille.”

De métier, je suis scénariste. Je me suis souvent demandé comment la franchise Zelda, une de mes préférées depuis mon enfance, pourrait être portée à l’écran, grand ou petit. Adapter un jeu vidéo, c’est difficile. Sans doute, plus difficile qu’adapter un livre ou une bande dessinée. Pourquoi? Contrairement au cinéma et à la littérature qui sont des médiums linéaires et majoritairement narratifs, le jeu vidéo a une tout autre spécificité: l’interactivité.

Oui, il y a une tonne de jeux avec des histoires riches et captivantes et l’univers de Zelda semblerait propice à une adaptation cinématographique ou télévisuelle. Cependant, il faudrait complètement repenser COMMENT l’histoire est racontée, notamment la structure et le point de vue. Les jeux sont pensés en fonction de “Qu’est-ce que le joueur peut faire? Est-ce amusant pour le joueur?” Ça n’a rien à voir avec la création d’une structure narrative, de relations entre personnages et leur évolution, de mise en place d’enjeux narratifs qui forment le récit plutôt que d’être seulement un prétexte à l’action du joueur. Bref, il faut penser autrement.

La structure d’un jeu de Zelda est simple: Link va de temple en temple à résoudre des puzzles pour obtenir une série d’items qui lui permettent d’atteindre son objectif final. Serait-ce vraiment intéressant à regarder? Probablement pas. Évidemment, les thèmes qui définissent l’essence de l’univers de Zelda doivent être présents, tels que la découverte, l’exploration, la confrontation du pouvoir, du courage et de la sagesse, mais sous une forme qui engage émotivement le spectateur différemment que dans un jeu.

D’ailleurs, qui est Link? Il se tient comment? Il parle comment? Comment interagit-il avec les autres? On sait qu’il est courageux, oui. Mais fonce-t-il tout droit vers le danger sans broncher ou ressent-il la peur? Il n’y a pas de version définitive de Link; il faut faire des choix artistiques. Lorsqu’on joue, nous sommes Link, nous nous projetons dans la coquille vide qu’il est. À l’écran, il doit exister par lui-même.

Donc, quand j’ai lu la phrase “Game of Thrones pour toute la famille” mon excitation a grimpé au-dessus de 9000. C’est évident, mais tellement brillant comme approche!

Hyrule, un royaume fracturé! Jeu politique “gameofthronesque” entre ses différentes nations: la famille royale d’Hyrule, le domaine des Zora, la montagne des Goron, le désert des Gerudo, le clan secret des Sheika, les Kokiri de la forêt, etc! Au milieu de tout cela, la réelle destinée d’Hyrule se retrouve dans les mains de deux adolescents qui doivent opérer à l’ombre de ce monde d’adultes: Link et Zelda. Malgré leur attraction mutuelle, leur quête les sépare pendant des lunes, voire même des années. (Ceci n’est pas un synopsis officiel, c’est ce que j’imagine ce que ça pourrait être.)

Bien sûr, la partie la plus amusante quand on spécule sur la possibilité d’un film ou d’une série sur notre franchise préférée, c’est la distribution des acteurs. Alors, voici mes idées :

LINK ADO: ASA BUTTERFIELD

Butterfield_Link_ado

On l’a vu notamment dans le rôle-titre du magnifique Hugo de Martin Scorsese. Il sait jouer et pourrait bien incarner l’innocence d’un jeune Link. Si la série s’étend sur de nombreuses saisons, il pourrait grandir dans le rôle.

Par contre, s’il y a des éléments de voyage dans le temps comme dans Ocarina of Time, il faudra également un acteur adulte pour incarner Link.

 

LINK ADULTE: EVAN PETERS

Peters_Link_adulte

Il incarne Quicksilver dans X-Men: Days of Future past. Vous direz qu’il n’a pas un visage “parfait” comme Link adulte a tendance à avoir dans les jeux, mais c’est tant mieux. Ce Link a vécu des choses difficiles en grandissant, son visage a du vécu et de la personnalité.

 

ZELDA ADO: ELLE FANNING

Fanning_Zelda_ado

La petite soeur de Dakota Fanning a déjà prouvé plusieurs fois qu’elle est une excellente jeune comédienne, notamment dans Super 8 de J.J. Abrams. Elle donnerait à la jeune princesse une attitude d’ado rebelle qui serait complémentaire à un jeune Link plus timide.

 

ZELDA ADULTE: AMANDA SEYFRIED

Seyfried_Zelda_adulte

À la manière de l’incarnation de Zelda dans Twilight Princess, cette Zelda est plus froide et éloignée émotivement de Link, qu’elle n’a peut-être pas vu depuis leur jeunesse. Elle assume pleinement son rôle dans l’échiquier politique d’Hyrule et son destin divin.

 

MALON: KAREN GILLAN

Gillan_Malon

Bien que le premier amour de Link soit Zelda, elle peut s’avérer inatteignable, autant par l’importance de ses fonctions que de sa destinée. Malon, fermière intrépide au caractère fort, pourrait être le réel intérêt amoureux de Link. Ayant interprété une compagne du Docteur dans Doctor Who et la vilaine Nébula dans Guardians of the Galaxy, Karen Gillian n’a pas peur de se salir.

 

TALON: SEAN BEAN

Bean_Talon

Père de Malon. Sympathique et bon vivant, il peut devenir une figure paternelle pour Link. Il meurt probablement héroïquement à la fin de première saison.

 

GANONDORF: CHARLES DANCE

Dance_Ganondorf

Un acteur extraordinaire et excellent à interpréter des vilains. Aussi, avec un peu de maquillage vert, il est déjà Ganondorf.

 

ROY D’HYRULE: EDWARD JAMES OLMOS

Olmos_Hyrule

Quand je pense à un rôle qui demande de la gravité et de l’autorité, je pense au commandant Adama du Battlestar Galactica. Le voir donner la réplique à Charles Dance serait plutôt épique.

 

IMPA: GINA TORRES

torres_impa

Son look est parfait. En plus, elle a prouvé à quel point elle sait botter des culs dans Firefly et Serenity.


Partager cet article