The Shrouded Isle – Le culte du vide procédural

Mario J. Ramos Blogue, Critiques, Critiques Nouveau, Critiques Nouveau - PC 0 Comments

The Shrouded Isle
Développé par Kitfox Games
Publié par Kitfox Games
Pour adultes
Disponible sur PC

The Shrouded Isle est le nouvel opus du développeur indépendant montréalais Kitfox Games. 

Dans une ambiance glauque parfaitement rendue visuellement, le joueur incarne un leader d’un culte religieux qui contrôle tout un village et qui a pouvoir de vie ou de mort sur les villageois.

TSI_screenshot_2

Il s’agit d’un jeu de gestion, le tout se déroule sous forme de menus et vous n’avez besoin que de la souris pour jouer. Le jour du jugement de Chernabog (le dieu ou démon que l’on vénère) est dans 3 ans. Il faut purger le village de son impureté avant la fin de ce délai.

Le village est formé de cinq domaines où chacune des familles est responsable d’un aspect du culte: l’ignorance, la ferveur, la pénitence, l’obéissance et la discipline. À chaque début de saison, il faut choisir un membre de chaque famille qui sera le responsable de son aspect respectif pendant la saison. Puis, on observe les résultats qui apparaissent sous forme de texte et de mise en situation.

TSI_screenshot_3

En choississant un personnage comme conseiller, ses activités révèlent certains aspects de sa personnalité, notamment ses vices et vertus. Au début d’une saison, il est aussi possible de poser un nombre limité de questions à certains personnages pour être en connaitre plus sur eux. Parfois, l’information est confirmée, d’autres fois elle n’est que rumeur.

En connaissant les vices et vertus des personnages, on fait de meilleurs choix de conseillers qui garderont un équilibre dans les cinq grands aspects du culte qui se présentent sous forme de jauges qui baissent ou montent.

À la fin de chaque saison, il faut sacrifier un des conseillers à Chernabog, idéalement celui qui nuit davantage au culte… mais il faut impérativement choisir un sacrifice même si on n’a pas récolté assez d’informations pour l’incriminer. Ceci peut avoir des effets bénéfiques ou néfastes sur la confiance des cinq familles envers vous.

Jusque-là, le concept est prometteur. Là où le bât blesse c’est que les mises en situations et les informations découvertes sur les personnages sont générées procéduralement. Le problème c’est que l’algorithme n’empêche pas les inconsistances. Un même personnage peut se retrouver à avoir un vice et une vertu qui sont totalement à l’opposé.

La musique et direction artistique sont superbes et réussissent à donner une ambiance immersive à un jeu de gestion. Malheureusement, l’immersion est brisée par le contenu aléatoire, qui, étant pauvre, se  répète assez rapidement à l’intérieur d’une même partie. Considérant qu’une partie peut faire de une à trois heures, il ne reste pas grand-chose à se mettre sous la dent.

rn2_5etoiles

Positifs:
+ Direction artistique
+ Musique
+ Concept original

Négatifs:
– Contenu aléatoire brise l’immersion
– Peu de contenu


Partager cet article